La Bibliothèque

La Bibliothèque du Club

Le Club Alpin de Nancy dispose d'une bibliothèque "montagne" avec livres, topos, guides, cartes......à disposition des animateurs et des adhérents du club.

Pour tout emprunt ou renseignement concernant la bibliothèque / cartothèque, merci d'adresser un mail à Pascal à l'adresse suivante :

bibliotheque_clubalpin.nancy@orange.fr

La séléction du mois

La séléction du mois

Entre poterne et baliverne

La richesse patrimoniale de la région n’échappe à personne. En effet, déjà bien avant 1900, des excursions à connotation culturelle et touristique organisées par le Club Alpin étaient déjà proposées comme en attestent les anciennes revues éditées dès 1874 par le CAF. Aussi, me direz-vous, puisqu’on a (presque) tout sur place, pourquoi donc aller voir des châteaux en Espagne ? Moi aussi je vous l’demande ! Des châteaux il y en plein sur le massif vosgien !

En effet, grâce à d’ingénieux détours par des chemins de ronde pour visiter des tours, les dévoués initiateurs randonnée du Club Alpin vous concoctent des itinéraires, selon des créneaux, qui quand c’est possible, et parfois Qui qu’en grogne, mais en évitant toujours de trébuchet le long des merlons enchanteurs. Sans jamais perdre le nord, même sur un éperon barré à l’ouest, ils vous réservent une vie de château et vous en font voir de toutes les couleurs ! A ce moment là, vous vous dites que j’ai dû me prendre pour un moellon ou carrément un boulet et que j’débloque de la gargouille ! Parce qu’à part un éventuel château d’eau repeint, eh bien des châteaux de toutes les couleurs dans les Vôôôôges, mais ça n’existe pas ! C’est pas à vous qu’on va faire avaler des couleuvres, et encore moins des couleuvrines. Vous le savez bien, vous, que vous avez vu, des châteaux de grès. Ou même de force. Mais ils étaient roses, plutôt comme la panthère, et pas comme l’olifant. Certes.

J’en profite pour vous catapulter un dernier argument aussi solide qu’un château de cartes IGN. Ne le répétez à personne car on ne vous croirait pas. Il paraît que si les maîtres d’œuvre poussaient la coquetterie à construire les donjons en rose, ce n’était absolument pas pour plaire à la châtelaine mais bien parce que c’était la mode à l’époque. Et là, je vois bien à votre mine déconfite, tout en me toisant du haut de votre motte castrale, que vous commencez à penser qu’entre nous un fossé s’est creusé.

Tel un coup de bélier me signifiant que tout ça c’est des sornettes de troubadour, je m’avoie battu en brèche. C’est la raison pour laquelle, au lieu de lire cette rubrique qui ne va pas tarder à être mise aux oubliettes si ça continue comme ça, il serait franchement préférable de consulter, sans peur et sans reproche, les livres de la bibliothèque du Club Alpin de Nancy.

Pascal GUERIN

PS : pour comprendre certains jeux de mots et accessoirement pour emprunter des livres, merci d’adresser une missive à l’adresse mail bibliothèque : bibliotheque_clubalpin.nancy@orange.fr
L’huile bouillante n’est pas autorisée. Même en PDF.

La séléction du mois dernier

La séléction du mois dernier

Des héros, des faiblesses d’homme, une controverse.

3 juin 1950. 14h00 L’Annapurna (8078 m) est vaincu par Maurice Herzog (1919-2012) et Louis Lachenal (1921-1955). « Annapurna, premier 8000 » est le récit de cette aventure himalayenne. Il s’agit de la version officielle d’Herzog parue chez Arthaud en 1952. Vendu à plus de 15 millions d’exemplaires et traduit dans 40 langues dans la fameuse collection « Sempervivum ».

Les images d’une équipe

Moins connu, bien que publié un an plus tôt, toujours chez Arthaud, mais cette fois-ci, dans la collection « Belles pages belles couleurs », « Regards vers l’Annapurna » est un recueil de photographies prises par Herzog et Lachenal et les autres membres de l’équipe dont Marcel Ichac, Gaston Rébuffat, Jacques Oudot, Marcel Schatz. Sans cette équipe, le sommet n’aurait pu être atteint, pourtant le héros reste Herzog.

Un autre récit

1956. « Carnets du vertige », parait à tire posthume car, à 34 ans, Lachenal est mort un an plus tôt, la même année que James Dean, dans un crevasse de la Vallée Blanche lors d’une descente à ski. Il allait rompre le serment du silence. Mais son récit est tronqué par Lucien Devies (1910-1980) et Maurice Herzog qui jouent les censeurs... et la version officielle reste verrouillée. Il faut attendre 1996 pour que le fils de Lachenal, Jean-Claude, accepte de faire rééditer les Carnets du vertige dans sa version originale (éditions Guérin). Mais à 79 ans passés, Herzog ne lâche rien et contre attaque même en écrivant « Un autre Annapurna » paru en 1998.

La controverse

Enfin, en 2000, David Roberts, alpiniste et écrivain, mène l’enquête dans « Annapurna, une affaire de cordée » et remet les pendules à l’heure en déconstruisant le mythe grâce à des documents d’époque et à des témoignages... Passionnant !

Tout ces livres empruntables à la bibliothèque pour les adhérents du Club Alpin de Nancy.
Pour tout emprunt ou renseignement concernant la bibliothèque / cartothèque, merci d’adresser un mail à Pascal à : bibliotheque_clubalpin.nancy@orange.fr

Pascal GUERIN

CLUB ALPIN FRANCAIS NANCY
5 RUE SAINT JULIEN
54000  NANCY
Contactez-nous
Tél. 03 83 32 37 73
Permanences :
du mardi au vendredi de 14h à 18h et le samedi matin de 8h30 à 12h
Agenda